Le nouveau coronavirus peut vivre sur des surfaces pendant 2-3 jours – voici comment les nettoyer

LA CRISE DU CORONAVIRUS

Le nouveau coronavirus peut vivre sur des surfaces pendant 2-3 jours – voici comment les nettoyer


Lorsqu’une personne infectée touche une surface, comme une poignée de porte, il y a un risque qu’elle y laisse des virus qui peuvent survivre pendant deux à trois jours.
Andrew Harrer / Bloomberg via Getty Images

 

Combien de temps le nouveau coronavirus peut-il vivre sur une surface, comme, par exemple, une poignée de porte, après qu’une personne infectée le touche avec des doigts sales? Une étude réalisée cette semaine révèle que le virus peut survivre sur des surfaces dures comme le plastique et l’acier inoxydable jusqu’à 72 heures et sur le carton jusqu’à 24 heures.

“Ce virus a la capacité de rester viable pendant des jours”, explique l’auteur de l’étude, James Lloyd-Smith, professeur adjoint d’écologie et de biologie évolutive à l’Université de Californie à Los Angeles, qui étudie la façon dont les agents pathogènes émergent.

Bien que l’Organisation mondiale de la santé ait précédemment estimé le temps de survie sur les surfaces à “quelques heures à quelques jours” sur la base de recherches sur d’autres coronavirus, il s’agit de la première étude menée par des scientifiques dans un laboratoire fédéral pour tester le virus réel à l’origine du courant pandémie, SRAS-CoV-2.

L’étude est publiée sous forme de préimpression et devrait être publiée.

Fait intéressant, certaines surfaces sont moins accueillantes pour le SRAS-CoV-2. Par exemple, le virus n’est resté viable sur le cuivre que pendant environ quatre heures.

Il est bien sûr utile de savoir combien de temps il peut rester en vie, car le virus peut contaminer les surfaces lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse. Des gouttelettes respiratoires chargées de virus peuvent atterrir sur les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les mains courantes ou les comptoirs – et propager le virus à quiconque touche ensuite ces surfaces.

Pour tester le temps de survie du virus, des scientifiques des Rocky Mountain Laboratories du Montana, qui font partie des National Institutes of Health, ont mené une série d’expériences comparant le nouveau coronavirus avec le virus du SRAS (un coronavirus similaire qui a conduit à une épidémie en 2003).

Au laboratoire, “ils ramassaient le virus sur les surfaces qui avaient été contaminées et puis mettaient [le virus] dans des cultures cellulaires”, explique-t-il. Ensuite, les chercheurs ont documenté si le virus pouvait infecter ces cellules dans le plat. Ils l’ont fait plusieurs fois, pour les deux virus, à différents moments.

“Vue d’ensemble, les [deux virus] se ressemblent beaucoup en termes de stabilité dans ces environnements”, déclare Lloyd-Smith.

Lloyd-Smith dit que ces résultats établissent une bonne estimation approximative de la capacité de survie du virus sur ces surfaces. “Dans une expérience en laboratoire, les conditions sont assez soigneusement contrôlées et constantes”, dit-il. Par comparaison, «dans le monde réel, les conditions fluctuent» – des conditions comme la température, l’humidité et la lumière. La capacité de survie peut donc également varier.

Par exemple, si le virus contamine un rebord de fenêtre ou un comptoir ensoleillé, il peut ne pas durer aussi longtemps.

“La lumière ultraviolette peut être un désinfectant très puissant et nous recevons beaucoup de lumière UVA du soleil”, explique Daniel Kuritzkes, expert en maladies infectieuses au Brigham and Women’s Hospital. “La lumière directe du soleil peut aider à diminuer rapidement l’infectiosité des virus sur les surfaces”, dit-il. Il n’était pas impliqué dans la nouvelle recherche.

On ignore encore beaucoup de choses sur la capacité de survie du virus sur d’autres types de surfaces comme les vêtements ou les tapis. Kuritzkes dit que sur la base de recherches antérieures, il semble que “les surfaces planes et les surfaces dures sont plus sensibles aux virus que les surfaces en tissu ou rugueuses”.

Et la nourriture? “La nourriture n’est probablement pas un facteur de risque majeur ici”, explique Kuritzkes. En effet, la plupart des infections par le nouveau coronavirus commencent par le système respiratoire, pas par le tube digestif. L’infection vient donc de la transmission du virus à vos mains, puis du contact avec vos propres yeux, nez et bouche. «Les ustensiles, les assiettes et les tasses qui pourraient être manipulés par un grand nombre de personnes dans une cafétéria, par exemple, sont plus préoccupants», dit-il.

Alors que peux-tu faire pour te protéger? Eh bien, vous avez probablement déjà entendu cela. Lave t’es mains. Et essuyez les surfaces partagées.

Suivez ces conseils pour nettoyer les surfaces – les vôtres et les surfaces publiques.

Le bon usage: utilisez des produits à base d’ammoniaque ou d’alcool. Évitez les lingettes pour bébé

Garder la conscience des nombreuses surfaces que vous touchez pendant la journée et les nettoyer avec des produits approuvés aidera à freiner la propagation du coronavirus.
Max Posner / NPR

“La bonne chose à propos de COVID-19 est qu’il ne nécessite aucun produit chimique de nettoyage unique pour désinfecter les mains et les surfaces”, explique Andrew Janowski, expert en maladies infectieuses à la Washington University School of Medicine et au St. Louis Children’s Hospital. COVID-19 est la maladie causée par le coronavirus actuel,

Du bon savon et de l’eau à l’ancienne font l’affaire.

Vous pouvez également utiliser une lingette, mais assurez-vous d’utiliser une lingette à base d’alcool, pas des lingettes pour bébé, qui peuvent ne pas être efficaces, dit Janowski.

Et étant donné que les lingettes sont difficiles à trouver dans de nombreux magasins pour le moment, vous pouvez plutôt acheter un spray désinfectant enregistré par l’EPA, comme celui sur cette liste du Center for Biocide Chemistries, recommandé par les Centers for Disease Control and Prevention et par le Dr David Warren, spécialiste des maladies infectieuses à la Washington University School of Medicine de St. Louis.

Ou faites vous-même un spray à base d’eau de javel. Vous pouvez faire un spray de nettoyage bricolage en mélangeant 4 cuillères à café d’eau de Javel par litre d’eau, selon le CDC.

Lave tes. Mains. (Sérieusement!)

Oui, vous l’avez entendu cent fois. Alors faites-le déjà! Surtout après avoir été en public, toucher de nombreuses surfaces. Faire mousser avec du savon et frotter pendant 20 secondes. (Deux fois la chanson “Happy Birthday”, ou chantez “Baby Shark” – vous obtiendrez à mi-chemin Daddy Shark).

Et soyez minutieux. Passez un peu de temps à frotter le dos de vos mains ainsi que le devant, entrelacez vos doigts et tirez-les, savonnez chaque pouce avec la main opposée et, enfin, pour garder vos ongles exempts de virus, frottez-les légèrement contre votre paume. (Pour plus de détails, écoutez Maddie Sofia de NPR Short Wave donner une leçon ici.)

Le lavage des mains est si important que si tout le monde suivait une bonne hygiène de lavage des mains, il pourrait prévenir environ 1 infection respiratoire sur 5, selon le CDC – c’est l’équivalent d’environ 6 millions de cas de grippe cette année.

Désinfectant pour les mains: du bricolage à la rigueur?

Le désinfectant pour les mains est également efficace pour tuer les virus, bien que le lavage des mains soit préféré, selon le CDC. Si vous ne pouvez pas accéder à un évier, le désinfectant pour les mains est un bon plan de secours – assurez-vous simplement qu’il contient au moins 60% d’alcool.

Étant donné la pénurie de désinfectants pour les mains dans certains magasins et les rapports de prix en ligne, il y a beaucoup d’intérêt pour le désinfectant pour les mains bricolage. Nous avons vu beaucoup de recettes nécessitant une combinaison d’alcool à friction et de gel d’aloe vera, comme celle de Wired.

“Sur le papier, si une recette peut maintenir la concentration d’alcool au-dessus de 60%, elle devrait être efficace contre le SRAS-COV-2”, explique Andrew Janowski, mais il dit que le faire juste pourrait être plus difficile que vous ne le pensez. En cas de doute lors de la fabrication de ces désinfectants faits maison, le savon et l’eau sont toujours efficaces contre le virus.

Votre smartphone est comme une troisième main. Essuyez-le


Une façon de repousser les germes: nettoyez votre téléphone. Votre téléphone est votre “troisième main”; celui qui abrite la multitude de germes et de bactéries avec lesquels nous entrons en contact chaque jour.
Illustration photo par Max Posner / NPR

Vous venez donc de vous laver les mains et vous vous sentez parfaitement propre. Ensuite, vous prenez votre téléphone portable et devinez quoi? Il est couvert d’agents pathogènes potentiels.

«Des études ont montré que les surfaces des smartphones sont couvertes de bactéries, y compris des bactéries qui peuvent provoquer des infections graves comme les espèces de Staphylococcus», explique Judy Guzman-Cottrill, experte en maladies infectieuses à l’Oregon Health & Science University.

Et les téléphones sont souvent tenus près des yeux, du nez et de la bouche, où les germes peuvent pénétrer dans le corps. Essuyez-le donc souvent.

Et vous n’avez pas besoin de frotter votre téléphone pendant longtemps si vous utilisez un désinfectant à base d’alcool. “Quelques secondes suffisent pour désinfecter”, explique Janowski.

Essayez cette astuce puante pour arrêter de toucher votre visage

Vous avez du mal à vous souvenir de ne pas toucher votre visage? Essayez de frotter un oignon cru après le lavage des mains.
Illustration photo par Max Posner / NPR

Votre visage offre plusieurs points d’entrée pour le virus. Ainsi, chaque fois que vous touchez vos yeux, votre nez et votre bouche avec des mains sales, vous risquez une infection.

“Si vous avez touché une table ou une poignée de porte ou une surface contaminée [par le virus] et que vous avez ensuite touché vos yeux, votre nez ou votre bouche, vous avez une chance de vous inoculer avec le virus”, explique Kuritzkes.

Mais, par habitude, la plupart d’entre nous touchent notre visage plusieurs fois par heure sans même s’en rendre compte.

Alors, voici une idée. «Après vous être bien lavé les mains, touchez un morceau d’oignon cru», explique Catherine Belling de la Northwestern University Feinberg School of Medicine. Avec cette forte odeur sur vos doigts, “vous remarquerez quand vous touchez votre visage”, dit-elle. Bien sûr, cela peut vous rendre un peu antisocial, mais cela pourrait être un bon moyen de vous entraîner à toucher moins.

 

Article traduit par : Arienne van der Gaast le 17-03-2020
Lien vers l’article : https://www.npr.org/sections/health-shots/2020/03/14/811609026/the-new-coronavirus-can-live-on-surfaces-for-2-3-days-heres-how-to-clean-them?t=1584353207145&t=1584355546524