L’hôpital s’attaque aux claviers sales

University College London Hospitals (UCLH) utilise un clavier innovant pour lutter contre les bactéries ramassés dans les différents salles de l’hôpital.  

C’est une histoire qui pourrait bien dérouter nos lecteurs étrangers, mais ici au Royaume-Uni, la vague d’infections telles que le SARM contractées pendant les séjours à l’hôpital a été un sujet brûlant. Et maintenant, certains pensent que des claviers plus propres pourraient atténuer le problème. 

L’UCLH utilisera les claviers Medigenic d’Esterline Advanced Input Systems qui sont plus facile à nettoyer que les claviers conventionnelles et ils sont équipés d’une alarme de nettoyage qui alerte le personnel qu’il est temps au clavier de prendre un bain.  

Le Dr Paul Ostro, scientifique clinicien à l’UCLH, cite dans son communiqué de presse: « C’est un gros problème, car vous ne pouvez pas nettoyer facilement le clavier conventionnel. Vous ne pouvez pas passer entre les touches. Vous ne pouvez pas y mettre d’eau ou de liquides et vous ne pouvez donc pas nettoyer la surface facilement. » 

Bien sûr, tout utilisateur d’ordinateur sait que les claviers ont tendance a ramasser tout sortes d’crocs, de confitures, de cheveux, d’ongles et de cire, suffisants pour mériter un poème de Jonathan Swift.  

Mais nous aimerions savoir des experts médicaux parmi nos lecteurs si cet état de fait constitue un risque médical réel ou tout simplement un mépris standard pour l’environnement de travail immédiat.  

En outre, un prix spécial attend la preuve photographique de votre ensemble de bureau minable.